plomberie sous-solLa réalisation de certains travaux relatifs à la plomberie peut être relativement difficile à entreprendre en fonction de la pièce à aménager et du contexte. Il faut noter que les travaux de plomberie au niveau d’un sous-sol peuvent s’avérer être un énorme défi.  Qu’il s’agisse d’un projet d’installation ou de rénovation, la réalisation d’un réseau de plomberie au niveau d’un sous-sol est rendue difficile par la position des infrastructures. En effet, le niveau du sous-sol étant en dessous de celui des canalisations de drainage et d’évacuation, le fonctionnement d’un réseau de plomberie peut ainsi être compromis. Cependant, avec de la patience ainsi qu’un réseau bien conçu, il est tout à fait possible d’optimiser l’aménagement d’une plomberie de sous-sol.

Les caractéristiques d’un réseau de plomberie

Comme on le sait déjà la plomberie regroupe l’ensemble des installations sanitaires de la maison. Un réseau bien conçu est souvent subdivisé en plusieurs parties. La plomberie est alors constituée d’une partie consacrée à l’aération, d’une partie dédiée à l’alimentation en eau et d’une autre partie dédiée à l’évacuation des eaux usées et des eaux-vannes. L’ensemble de ces réseaux contribue au confort des occupants de la maison et à leur accès à l’eau pour un usage domestique. Dans le cas d’une cave de maison, il est important de noter qu’il est nécessaire d’établir un plan précis des raccords du réseau de plomberie. Cela permet d’éviter les désagréments futurs liés à la complexité des installations ou à un besoin de dépannage pour cause de fuite.

La planification des travaux

Pour réussir à aménager une plomberie de sous-sol, il est important de bien planifier au préalable le projet de construction ou de rénovation. Cette planification doit être effectuée par rapport à la présence des conduites d’eau dans votre habitation ainsi que leurs emplacements. L’idéal serait de prévoir la configuration de la tuyauterie ainsi que l’emplacement des différents appareils et équipements sanitaires. Pour cela, il vaut mieux les lister et dessiner un croquis de leur aménagement. Bien entendu, il est important de penser à créer une bonne pente d’évacuation pour les eaux usées. Il faut alors disposer de manière stratégique les appareils utilisant l’eau chaude et l’eau froide. Il faut aussi prévoir l’installation de certains équipements plus sécuritaires pour éviter les risques d’accident. Par exemple, vous pouvez préférer un robinet mitigeur au lieu d’un robinet classique.

La mise en œuvre des installations

Afin de concrétiser une installation de plomberie dans un sous-sol ou une cave, la meilleure alternative est de se référer à l’expertise d’un professionnel. Il sera à même de déterminer le mode opératoire adapté pour l’installation de toilettes, d’un évier, d’une douche modulaire, d’une laveuse, d’une sécheuse ou d’un chauffe-eau au niveau de l’habitation. Néanmoins, il faut noter qu’en règle générale la tuyauterie d’un système de lavage au sous-sol peut être réalisée selon les possibilités offertes par la pièce. Néanmoins, les robinets d’ouverture doivent être installés à près de quatre pieds au-dessus du sol. Cette mesure permet d’optimiser le fonctionnement du système de plomberie et aussi de prévenir les désagréments causés par l’usure des installations. Le plombier est alors votre principal allié pour ce qui est d’assurer la qualité de vos installations et leur conformité aux normes en vigueur. Quel est votre avis concernant ce type de projet ?

Publicités